DU GROENLAND A L'ALASKA
Expédition 2008
Retour Expé 2008
Retour Accueil
Date Position & Informations
3 Août

Nous avons quitté à 16h le petit village de Savissivik qui se trouve dans le nord de la baie de Melville. Cf. photo de l'équipage au 76ème parallèle, avec en haut de gauche à droite, Frédérick, Maud, Alan, Damien et en bas, Laurent et Thierry.

 

Il s'agit du point le plus septentrional de notre voyage. Puis, nous avons navigué jusqu'au Cap York. Dans l'alignement de celui-ci se trouvaient d'énormes icebergs, entourés d'une belle brume. Nous les avons donc soigneusement contournés.Depuis, nous naviguons ouest - sud ouest en direction de l'entrée du Détroit de Lancaster (Canada). Celui-ci se trouve à vol d'oiseau à 227 miles. En mer, les icebergs et growlers jouent à cache cache dans la brume. Le soleil a bien dû mal à percer, et lorsqu'il pointe son nez, il ne nous réchauffe guère. Température extérieure 0°C, +5°C dans le Baloum... On a dû mal à vous imaginer sur la plage au soleil... Un pétrel Fulmar est venu nous rendre visite et se donne en spectacle en décrivant de grands cercles, en planant autour du bateau. Les guillemots de Brünnick ont remplacé les guillemots à miroir. Ils ne sont guère farouches... Sinon, on poursuit la traversée, alternant les quarts, le quart descendant étant ravi de retrouver un semblant de chaleur dans le carré. Alternance de périodes de vents qui nous mènent à une vitesse de 5 à 6 noeuds et de calme plat (pendant 20 heures, on a donc démarré le moteur...).

Maud & Fred

  CAP YORK ET SES ENVIRONS
 
 
 
 
   
4 Août

Posn 12h00 gmt-2 75° 15.0N 70° 05.2W 255° 5nds. 1023 hPa, bouchons de brume. Nous sommes passés dans le sud du pack le plus au nord, d'après la dernière carte des glaces nous ne devrions pas être génés avant Resolute toujours bloquée par sa banquise 9+. La température s'est nettement rafraichie, -1° la nuit dernière et 0° maintenant. Nous avons tous sorti les tenues chaudes, en particulier les chaussures. La moitié de l'équipage est équipé de Sorel type caribou garantissant contre le gel des doigts de pieds jusqu'à -40°. Pas mal! L'autre moitié a opté pour les Baffin de fabrication canadienne également mais la garantie est de -100° (température jamais rencontrée sur terre). Le chausson intérieur en 9 couches de feutre, mousse, feuilles d'aluminium etc fait à lui seul 2cm d'épaisseur. Les chaussures dans lesquelles ils s'enfilent n'ont rien à voir avec le genre espadrilles vous vous en doutez. Une fois cela aux pieds on a l'impression de porter des édredons. Ces chaussures appelées Mukluks par les Inuits ont remplacé les anciennes Kamiks (bottes de peaux) pour la chasse hivernale sur la banquise. Dans le détroit de Lancaster si Resolute et le détroit de Peel ne sont toujours pas pratiquables nous ferons un petit arrêt/pélerinage à l'ile Beechey où Franklin hivernat avec ses deux navires la Terror et l'Erebus.

Le détroit de Lancaster est libre, à partir de Résolute, glaces jusque 9/10 de concentration

Carte glaces 3/08/08 Baie de Baffin

5 Août

Posn 12h00 gmt-2 74 50.4N 72 39.7W. Calme plat, brume avec un peu de soleil au travers. Nous progressons lentement vers le Nunavut, le vent nous a abandonné hier en tout début d'après-midi. La mer est lisse, beaucoup de petits guillemots posés plongent à notre approche. Il fait nettement moins froid. Je ne reçois pas encoire assez bien Resolute radio pour en tirer des cartes lisibles, nous ne savons donc pas pour le moment comment évolue la glace dans cette zone, prendre la carte sur internet via l'iridium consommerait trop d'unités.

Ceux qui avaient un accès internet auraient pû voir la carte ci-dessous.

Situation des glaces dans le détroit de Lancaster au 05/08/08

Analyse surface du 5 Août

6 Août
Posn à 12h00 gmt-3 74 28.6N 78 09.0W 270/4.7nds. Ciel couvert, visi réduite par brume, qq icebergs, froid (out 2°c, in 7°c). Nous avons retardé les montres d'une heure ce matin, une heure de quart de + pour les heureux élus du quart de 8 à 12! Avons de nouveau du vent de SE puis E depuis 00h00, grand voile et génois en ciseaux. Nous sommes à moins de 30 milles du Cap Sherard, entrée NE du détroit de Lancaster. Comme animaux nous n'avons vu pour le moment que des guillemots, nous espérons apercevoir des belougas et des narvals dans le Lancaster où ils passent en groupes en cette saison.
7 Août
Posn 12h00 gmt-3 74 24.7N 81 44.8W 261/7.3nds. Damien a un mal de mer d'enfer, sa tension est au ras des paquerettes, nous avons mouillé pour la nuit à 12 milles dans l'W du cap Sherard par 74 34.2N 80 59.5W à qq mètres d'un ilot qui nous protége de la houle et des growlers. Il pourra ainsi récupérer. Vu sa tension j'ai contacté l'hopital Purpan à Toulouse pour avis médical. A terre où nous sommes allés d'un coup de zodiac 6 boeufs musqués dont un très gros broutaient le peu qu'ils arrivent à trouver d'herbe. Ils cherchent leur pitance dans les endroits abrités et humides. Il y a beaucoup de glaciers et de nombreux cours d'eau qui en viennent, cette zone au sud de l'ile Devon est très montagneuse mais un plateau sans doute morainique borde la cote sur 1 à 2 milles de large. Remis en route ce matin à 09h35, vent ESE 20nds, bonne vitesse pour embouquer le détroit de Lancaster, si cela se maintient nous serons demain soir à Resolute qui est maintenant libérée de sa glace
  MOUILLAGE CAP SHERARD
   
 
 
   
8 Août

Damien de nouveau très atteint, avons mouillé dans Pauwell Inlet dans le sud de l'ile Devon depuis hier soir 2120gmt-4, par 74 31.6N 85 22.26W

carte des vents (vents faibles de SE)

  MOUILLAGE PAUWELL INLET
 
 
   
9 Août

Posn 9/8 12h00 gmt-4 74 41.1N 92 48.3W 256/7.3nds Avons quitté mouillage de Pauwell inlet hier à 15h20, avons rencontré le Ty Hina, le voilier de Peter et Maeva qui font le passage. Ce matin nous sommes passés à coté d'un brise-glace Canadien avec qui nous avons parlé quelques minutes en VHF. Nous rencontrons pas mal de bandes de floes à la dérive, du clairsemé jusqu'à 3/10èmes, de la jeune glace de 1ère année mais épaisse, on voit que l'hiver a été bien froid cette année. Nous marchons bien depuis notre départ hier, nous ne sommes plus maintenant qu'à 30 milles de Resolute où nous devrions arriver vers 18h00 gmt-4.

10 Août
Nous sommes arrivés au mouillage dans Resolute Bay hier soir à 20h15 gmt-4, posn 74 41.5N 94 50.6W. Avons changé d'heure immédiatement pour passer en heure locale gmt-5. Très bel accueil ici, dès notre arrivée il y avait 4 pickups qui sont descendus du village sur la plage. Nous avons mis le canot à l'eau de suite pour montrer notre intention le temps de nous préparer. Après de nombreuses salutations, échange de prénoms et avoir raconté notre voyage ainsi que la suite envisagée nous avons été invités par Aziz (origine Indienne venu ici de Tanzanie il y a 30 ans) dans son hotel. Il nous a offert de la soupe, de la tarte au fromage, des pilons de poulet, des cigarettes et a mis gracieusement à notre disposition 2 chambres pour que nous puissions prendre des douches. Nous lui donnerons une bonne bouteille de vin Français tout à l'heure. Damien va beaucoup mieux, il a bien supporté ce dernier bout de traversée et s'est restauré hier soir. Il n'y aurait pas de places libres dans les avions avant une semaine malgré 4 vols hebdomadaires, nous nous occuperons de tout cela dès demain matin Lundi. Nous sommes passés par l'ile Beechey hier en fin de matinée, cette ile est reliée à la terre par un petit isthme de sable et de galets qui découvre à marée basse. Dans l'Est la baie Terror et Erebus, les deux bateaux de l'expédition Franklin. Le vent ESE soufflait à 30 nds, la baie exposée ne permettait pas de mouiller à cause du vent et de la glace poussée à l'intérieur par ce dernier. J'ai donc essayé Union Bay dans l'Ouest mais là les rafales étaient trop fortes par effet de terre pour que nous puissions tenter de rester même peu de temps au mouillage. Nous avons donc continué notre route. Dommage car c'est un haut lieu des expéditions qui recherchaient le Passage du NW, beaucoup de navires y ont hiverné. Un petit cimetière témoigne de ce que ces gens ont pu endurer, il y a bien une trentaine de tombes, morts du scorbut ou autre. Un mémorial se dresse ainsi qu'un Cairn laissé sur la hauteur de l'ile par Franklin.
En route nous avons du négocier quelques packs dérivant sans problème tout de même pour arriver à bon port. Le Ty Hina de Peter et Maéva est arrivé 3 heures après nous. Venus manger à bord ils nous ont montré les photos d'un ours polaire qu'ils ont vu en traversant le pack de la mer de Baffin. Ils se sont bien approchés, l'ours pas du tout effrayé, à quelques mètres reniflait l'air comme pour tester l'appétance de cette nouvelle nourriture. Ici à Resolute ils en tuent en moyenne 35 par an, dans le village, il serait trop risqué de les laisser aller librement...
L'accès était libre, le brise glace que nous avons croisé juste avant d'arriver (le deuxième de la journée) venait de Resolute. Début Août ceux-ci viennent briser la banquise devant Resolute afin que le premier coup de vent puisse l'entrainer. La glace est toute proche dans l'Ouest, les vents sont prévus tourner dans cette direction dès demain et nous pourrions nous faire enfermer dans la baie.
Damien débarquera ici, je suis l'avis du médecin de Purpan sans plaisir et lui non plus, nous devons attendre demain pour organiser son retour. Pas de quai ici, le gazole et l'eau sont disponibles à la plage par camion citerne... Pas de couverture gsm non plus, 3 hotels tout de même, une coop, un dispensaire avec 2 infirmières, une poste je l'espère et un poste de la police montée.
J'ai été bien bavard aujourd'hui
  RESOLUTE
 
  Détroit de Lancaster Rencontre avec Ty Hina
 
  Mouillage baie de Resolute Resolute
 
 
  Crane d'ours dans le village
Des fouilles ont mis au jour les restes de huttes de la civilisation de Thulé vieilles de 800 ans, les armatures sont faites d'os de baleines à bosses. La charpente reconstituée était recouverte de peau de baleine. A l'entrée était pratiqué un trou à froid comme dans les igloos. Au fond de la hutte la couche en plateforme était batie avec des plierres plates. Une ou deux lampes à graisse brulant en permanence à l'intérieur devait y maintenir une température agréable.
 
   
12 Août

Sommes encore au mouillage à Resolute mais devrions appareiller pour Gjoa Haven dans l'après-midi. Les dernières cartes de glace sont bonnes, les détroits de Franklin et James Ross se dégagent progressivement dans le Sud de Peel Sound. Ici le mineral est maitre du paysage, il n'y a que du caillou brisé de couleur gris beigeasse. Quelques très rares plantes rachitiques. Derrière le village deux collines. Peu de canots qui ne sont utilisables que 2,5 mois par an la glace étant présente le reste de l'année. La chasse aux phoques et la pêche se pratiquent sur la glace, l'été étant période de disette...On trouve donc des pick-ups, traineaux, skidoos et quads. Les ordures se jettent à 4 miles de la ville pour ne pas attirer les ours et elles sont brulées fréquemment. Damien débarquant nous serons 5 à bord pour le reste de la traversée. Il logera chez l'habitant en attendant son vol (de Samedi sans doute), son assurance prend en charge les frais du voyage retour. La coop n'est pas très achalandée, il y a beaucoup moins de choix qu'au Groenland, le bateau de ravitaillement annuel n'est pas encore passé. Donc plus que 2 modèles de piles etc Nous avons tout de même trouvé du boeuf haché congelé que nous préparerons pour ce midi mais placé sous l'évier où il fait 4° il a du mal à dégeler.

13 Août
Nous avons quitté Resolute hier soir à 20h30gmt-5, en route sur Gjoa Haven au Sud-Est de l'ile du Roi Guillaume. Position à 08h00 gmt-5 le 13 Août 73 30.6N 96 17.1W 180° 6.8nds. Nous avons un bon vent d'WSW qui vient de mollir un peu, nous sommes sous GV seule et dès la fin du mail je vais remettre un peu de génois ou la trinquette. J'ai oublié de vous dire, il neigeait hier matin à 07h30 à Resolute, quelqu'un nous l'a dit, nous n'étions pas levés. Tout à l'heure nous avions 1°,2 dehors et 5°,1 dans le bateau, nous n'allumons pas le poêle à la mer. D'après la météo les vents d'Ouest vont continuer jusqu'à Samedi au moins et ramener de la glace dans les détroits de Franklin, de Ross et dans le Larsen Sound. Si nous ne pouvons pas passer vers Gjoa nous chercherons un abri sûr pour attendre un mieux.
 
  Côte de l'ile du prince Régent
 
14 Août

Sommes arrivés au mouillage à l'entrée de Willis bay à 01h00 gmt-5 ce 14/8. Posn 71 57N 96 31W. Olivier qui était au mouillage est reparti à 02h20 pour Gjoa Haven, il venait d'apprendre qu'un chenal s'était ouvert le long de la côte ouest de la péninsule de Bothia. Au vu des dernières analyses de glace allons faire route dans le Larsen Sound avec possibilité de refuge dans Pasley Bay par 70 35N 96 10W si besoin. Hier avons vus de nombreux phoques mais aussi des belougas et des narvals.

15 Août
Posn 15/8 10h00gmt-5  70 20.4N 96 43.9W 180/5.2nds. Nous sommes dans le Larsen Sound et avons dépassé Pasley Bay, nous entrerons bientôt dans le détroit de James Ross. Eaux libres et packs de glace entre 2 et 5/10emes à négocier. Serons sans doute à Gjoa Haven demain dans la matinée. Le verrou de glace sera derrière nous. Avons du beau temps peu nuageux, quelques phoques bronzent sur les floes.
  LARSEN SOUND
 
   
16 Août
Sommes au mouillage à Gjoa Haven depuis 10h15 gmt-5 ce matin. Le verrou de glace est passé, il faut dire qu'elle a bien fondu ces deux derniers jours. Pas de couverture gsm ici. Nous allons à terre rapidement avant que la coop ne ferme. Aux dernières nouvelles Damien prendra l'avion cet après-midi.
  GJOA HAVEN
 
 
 
  A quai! pour complément de gazole Joli saumon que nous lui avons acheté
18 Août
Nous quitterons Goa Haven après le repas de ce midi. Nous sommes maintenant en gmt-6 et le décalage avec la france est de -8 heures. Les gendarmes nous ont tamponnés nos passeports pour le souvenir, samedi ils ont même ré-ouvert leur poste pour ça. Nous avons pu acheter un peu de vivres frais, la ville compte 1000 habitants et il y a donc deux magasins, la coop et northern le concurrent. Nous allons contourner l'ile du Roi Guillaume en empruntant par le sud le détroit de Simpson puis Storis Passage et enfin le Requisite Channel, 3 détroits à suivre, le premier très étroit, peu profonds avec pas mal de cailloux un peu partout. Ensuite nous prendrons le Golfe de la Reine Maud vers l'Ouest. Notre pilote que nous avions perdus depuis Uppernavik a refonctionné par moments juste avant notre arrivée, le compas commence à être un peu plus nerveux au fur et à mesure que l'on s'éloigne du pole nord magnétique. Hier soir il pleuvait avec un ciel bas, temps froid. C'est mieux ce matin, pas de pluie et un petit vent de NW frisquet. J'ai essayé vainement de transmettre quelques photos hier depuis l'école mais leur débit internet est vraiment trop lent et j'ai du abandonner.
 
19 Août

Nous sommes actuellement au mouillage dans Mac Clintock Bay, à la sortie du détroit de Simpson par 68 39.7N 97 44.6W depuis 03h45 gmt-6 ce matin du 19 Aout.
Le passage du détroit de nuit, maintenant que nous avons quelques heures d'obscurité fut un peu sportif. Sur les cartes la forme des côtes et très nombreux ilots ressemblent à la réalité sur le terrain mais le positionnement est complètement faux, et de beaucoup. Le GPS nous place donc souvent sur la terre dans les détroits. Voilà d'ailleurs ce que est inscit sur la carte marine: "This chart is drawn on an unknown datum. GPS, SATNAV, LoranC may be in error by 4 miles". Le détroit en fait 2 de large avec très peu de fond. Nous avons du faire demi-tour à deux reprises pour trouver des profondeurs acceptables (plus de 2 mètres). Tout s'est bien passé, nous avons navigué au radar et au sondeur. Autrefois, sans moyens ils ne devaient pas vraiment s'amuser dans ces parages. La Mac Clintock Bay est assez vaste mais sans eau également, nous avons mouillé 30m de chaîne dans 2m d'eau, les marnages sont très faibles, environ 30cm, le vent s'est levé au nord à 27 noeuds. Nous allons partir rapidement car il nous reste à faire le Storis Passage et Requisite Channel où il y a un peu plus d'eau mais de nombreux et importants changements de route pour suivre les chenaux. Nous venons de faire un tour à terre, le terrain est très minéral, de la pierre cassée par le gel, de la vase molle sous les graviers de la plage. Très peu de végétation, quelques saules arctiques, des touffes de mousse et des champignons isolés.

 
  Mac Clintock Bay
20 Août
Nous arriverons dans une heure au mouillage à l'ile Jenny Lind. Posn à 11h00gmt-6 68 37.2N 101 41.0W. Avons passé Storis et Requisite la nuit dernière, carte au système géodésique non connu et décalée d'un mille par rapport au gps, la joie, surtout que les ilots sont si plats qu'ils ne sortent même pas au radar. Deux racons (balises radar HS) etc Dans la baie Jenny Lind où nous allons il y a une base de la DEW Line (ligne de surveillance US du temps de la guerre froide). Nous verrons si elle est abandonnée mais aux jumelles elle a l'air en bon état. Les USA en ont truffé le grand nord à l'époque, dénaturant cette nature si sauvage...
Avons eu jusqu'à 45 nds hier dans le Storis et nous avons bien marché sous GV 3ris + trinquette. Il a bien molli maintenant, nous n'avons plus que 15 nds d'WNW.
Damien est bien rentré et s'est même vu offert le luxe des grands hotel
s lors de ses escales!
21 Août
Avons quitté mouillage Jenny Lind Bay hier à 18h30gmt-6 après nous être accordé une bonne sieste. Vent debout dès passé le cap Clestrain à la sortie Ouest de la baie. En arrivant deux voitures sont venues sur la plage coté Est, nous étions assez près pour faire bonjour aux occupants mais nous avons mouillé de l'autre coté à cause du vent. La base semble bien active avec un tracto-pelle qui travaillait et même deux camions qui transportait ce que le tracto déblayait. Posn à 12h00 gmt-6 le 21 Aout 68 41.2N 103 48.9W 326/5.8 nds. Nous avons ramé toute la nuit contre un vent frais dans une mer hachée. Ca a molli un peu maintenant et le dessin de la côte remontant un peu nous tenons un meilleur cap. Nous pensons arriver à Cambridge Bay dans la soirée. Le temps est beau aujourd'hui et peu nuageux. Avons aperçu un orque vers 05h00 du matin.
  CAMBRIDGE BAY
22 Août
Nous sommes arrivés à Cambridge Bay à 01h10gmt-6 ce matin 22 Aout à 01h10. Posn 69 06.8N 105 03.6W. Pour une fois nous sommes à quai. Repartirons demain matin pour Paulatuk. Le Ty Hina est là, Southern Star a du quitter Gjoa hier et fait route directe sur Tuktoyaktuk. Le village est assez important, un peu plus de 1000 habitants. Nous allons louer deux quads tout à l'heure pour aller voir les boeufs musqués qui sont normalement à une quinzaine de km de la ville.Pas de couverture gsm et les taxiphones refusent mes cartes, ça devient une habitude!
 
 
  Loisir d'été, nombreux saumons dans la rivière Il y a beaucoup de pièces d'eau dans la région
 
 
Approche d'un groupe
de boeufs musqués
 
  Bouse de boeuf musqué Bernaches
23 Août
Nous quitterons Cambridge Bay dans l'après-midi vers Paulatuk. Ce matin nous avons fait de l'eau (750 L), la vidange du moteur et des vivres frais. Il nous reste a rendre la voiture (il pleuvait hier donc pas de quads) et à récupérer les derniers renseignements glace et météo sur internet. Hier apres-midi nous sommes alles jusqu'au mont Pelly, nous avons pu filmer des Boeufs musques, vu deux renards, un lievre arctique et des oies sauvages à profusion. Sur la dernière carte des glaces que j'ai vue un pack bien serré entre 7 et 9/10èmes dérive a 3 milles/jour dans le SE vers le cap Bathurst. Il est à surveiller. Peter m'a donné une énorme ancre de 100 livres qu'ils ont trouve sur une plage de Peel Sound, avec ça le Baloum ne bougera pas.
24 Août

Nous avons quitté Cambridge Bay hier 23/8 à 15h45gmt-6. Aprés avoir eu jusqu'à minuit un bon vent qui nous emmenait sur notre route à plus de 6nds celui-ci est tombé vers minuit. Nous sommes maintenant avec un vent faible et debout dans le détroit de Dease. Posn à 11h00gmt-6 68 50.1N 107 23.5W. J'ai mis un peu de moteur pour nous sortir plus vite de ce défilé. Le vent devrait redevenir favorable secteur E demain. Je ne veux pas trainer pour passer le cap Bathurst avec la glace qui descend du N. Nous avons mangé du saumon fume (en realité de l'omble arctique) hier soir. Très bon! Olivier et Peter sont devant nous à quelques dizaines de milles seulement. La nuit dernière un phoque curieux est venu voir le Baloum à 3 mètres de l'arrière.

25 Août

Bonne journee pour la vitesse, le vent souffle de l'E à 25 bons noeuds. Nous marchons a 7.4nds sous gv seule, pointes à 9.3nds, directement sur la route. Posn à 12h00 gmt-6 68 23.3N 112 14.3W 260/7.4nds. Nous devrions franchir Lady Franklin Point vers 15h00 bord pour entrer dans Dolphin & Union Strait. Le Baloum a des ailes. J'étudie la possibilité de le laisser à Kodiac en Alaska pour l'hiver plutot qu'à Vancouver. La règlementation Canadienne n'accorde des permis de séjour que de 6 mois pour les navires, après il faut revenir sur place pour refaire les papiers. Pour les armes et nous en avons à bord le permis à renouveller n'est que de 2 mois. Ne vous tracassez pas pour les armes, il n'y a pas de chasseur à bord mais dans ces régions il est prudent d'en prendre une en allant à terre en dehors des villages, la rencontre d'un ours en appétit est toujours possible... Il fait beau, la mer est formée mais vient de l'arriere, tout va bien.

26 Août
Bonne journée, le vent nous a bien poussés toute la nuit, il a molli à 25 nds maintenant, de l'E puis ENE. La mer était bien formée, en surf sur une vague Alan pendant son quart a vu monter la Vf à 16.5nds sous gv seule à 3 ris, 45 nds de vent... Je vous livre le chiffre tel quel, Le pilote a alors décroché pour la seule fois de la nuit. Posn à 12h00gmt-6 69 40.4N 119 34.0W, parcouru 189 milles en 24h, ouahoo! Nous allons directement sur Tuktoyaktuk sans escale à Paulatuk pour profiter du vent et mettre ainsi des milles dans le tiroir. A 12h30 nous avons écouté Peter du Ty Hina qui a une vacation radio avec un radio-amateur de Cambridge Bay , il lui donne la météo. Le Ty Hina s'est refugié à Bernard Harbour, une anse dans le golfe du Couronnement.
28 Août
Nous avons mouillé a 01h20 gmt-6 dans le Snowgoose passage entre Cape Bathurst et Baillie Island, le vent était nul. Il y a un village abandonné dans le Sud de l'ile que nous voulions aller voir mais il y avait trop de brume. Nous avons donc remis en route a 10h40 sur Tuk sans aller à terre.
Il y a peu d'eau dans ce passage, au plus short le fond est remonté a 1.4m sous la quille... Mais les fonds sont de vase et sable, très plats. Nous entendions les oies à terre, le passage est bien nommé. Hier soir nous voyions la terre, tout est désesperement plat, sans hauteur aucune ni relief, la côte sort au radar à 2 milles seulement. Un racon dans le Nord de l'ile ne fonctionnait pas (comme bien souvent), il faut dire qu'il n'est pas aisé d'envoyer ici un technicien pour la maintenance. Posn à 12h00 gmt-6 le 28/8 70 28.7N 128 42.6W 264/5.1 nds, vent WNW 3nds. Visi réduite 0.5 mille par brume. Sommes au moteur, eta (estimate time of arrival) Tuk demain matinée.
  TUKTOYAKTUK
29 Août
Nous voila à Tuk que nous quitterons lundi matin, il y a quelques nuages qui courent avec le vent du Nord et des averses de neige. Dehors il fait 1° à midi passé. Peter et Maeva sont arrivés ce matin de bonne heure. Nous ferons route ensemble, avec le Southern Star jusqu'à Barrow. Barrow n'est pas un port d'entrée aux USA d'où problème! Il faut un officier d'immigration pour cela même si nous avons déja nos visas. Il y en a un à Fairbanks disposé à venir sur Barrow pour nous. Nous devrons lui payer son billet d'avion et l'hotel si il ne peut pas repartir le jour même. Nous partagerons les frais avec les autres. No comment! Le village n'est pas bien grand, 1000 âmes. Au fond de sa lagune, comme je le disais hier il y a beaucoup de bois flottés sur les plages, ici certains se chauffent avec. La commune est equipée d'un congélateur spécial, creusé dans le permafrost à 15m sous terre. Les habitants peuvent y mettre leur viande et leur poisson. Nous essaierons de le visiter dans la journée mais pour le moment j'attend le camion citerne pour refaire un peu de gasole. Ce midi nous aurons au menu steack hachés avec des légumes variés. Au dessert ce sera pain perdu avec glace à la vanille. Le poêle ronfle et il fait bon à bord.
 
 
 
 
 
Le congélateur communal de Tuktoyatuk est creusé dans le permafrost qui peut dépasser ici les 600m d'épaisseur. A une profondeur de 12m on y accède par une échelle, il compte 19 logements fermés par des portes. La température y est invariablement de -16°C. En surface une couche d'environ 50cm d'épaisseur dégèle l'été et permet à la végétation de se développer.
31 Août
Quitterons Tuk dans l'après-midi pour Barrow.
Nous avons visité le congélateur communal hier, c'est impressionnant, tout est en glace. Très peu de matière minérale, si cela fondait le village coulerait tout simplement.
Hier soir nous sommes allés à la salle communale où il y avait fête, tous jouaient aux cartes ou aux dames, un orchestre local composé de 4 guitares folk une basse et un violon jouait de la country. Emilie du Southern Star a joué quelques morceaux à l'accordéon. C'était très chouette.
1er Sept
Posn 1/9 à 12h00 gmt-6 69 40.9N 136 09.0W 260/5nds. Nous avons appareillé de Tuk hier 31 Août à 18h00gmt-6 pour Barrow. Le vent ne se décide pas à nous aider et nous sommes donc au moteur depuis. Il nous faut absolument être à Barrow le 7 pour la venue de l'officier d'immigration. Nous naviguons dans peu d'eau, en partant les sondes sont restées à 4m pendant plus de 30 milles. Maintenant nous sommes entre 8 et 10 mètres. Comme tout le long de la côte de l'Alaska il n'y a pas de relief, à terre du très plat pays et en mer du plateau recouvert de peu d'eau, cela très loin du rivage, par endroits la ligne de sonde des 50m est à 30 ou 40 milles de la cote. Il y a des zones à pingos (buttes sous-marines de terre gelée) et comme si ce n'était pas assez des iles artificielles. Ces iles ont été crées pour la recherche et l'exploitation pétrolière. Il y a en effet du gaz et du pétrole dans la région. Ne pouvant pas utiliser la méthode classique des plate-formes qui seraient détruites par la glace et comme il y a peu de fond ils ont créé ces iles en empilant des gros sacs de sable et de roche. Certaines de ces iles supportent encore une activité, d'autres sont abandonnées. Le vérin du pilote ne fait plus de bruit après démontage et graissage à Tuk, par contre son compas a besoin d'être compensé, il ne veut plus rien savoir avec une variation de plus de 70°. Nous avons tenté une compensation automatique tout à l'heure sans succès. Nous recommencerons cette nuit dans un lieu plus abrité, c'est pourquoi nous faisons route sur l'ile Herschel. Après consultation de son site web le port de Dutch Harbour semble réunir toutes les conditions pour un hivernage.
 
2 Sept
Posn 2/9 12h00gmt-6 69 53.3N 141 51.7W 303/7.3nds. Nous sommes en mer de Beaufort, temps couvert et froid, vent d'Est 20nds et nous marchons bien sous grand-voile seule. Nous avons apperçu à terre le monument marquant la frontière entre les USA et le Canada dans Demarcation Bay. En début de nuit nous sommes passés dans le nord de l'ile Herschel à 2 milles. C'est le seul véritable abri le long de cette côte jusqu'à Bering. De nombreux navires ne pouvant pas continuer leur route vers l'W à cause de la glace en fin de saison y ont hiverné, en particulier des baleiniers américains.
Derrière nous à 1H de route une bonne plaque de banquise est collée à la côte. Si le vent le veut bien nous serons à Barrow dans 48H, nous devrons attendre toutefois le 7 et d'avoir fait les formalités d'entrée aux US avant de pouvoir mettre pied à terre.
3 Sept
Toujours dans la grisaille nous avons parcouru 150 milles durant les dernières 24 heures. Posn à 12h00gmt-6 3/9 70 45.8N 148 43.2W 286/6.9nds. temps couvert et bonne visi. Nous devrions être au mouillage de Barrow demain dans l'après-midi. Hier nous voyions par moment les montagnes de la chaine de Brooks mais aujourd'hui nous sommes à une bonne vingtaine de milles de la côte donc pas de paysage. Tout à l'heure je suis passé à une trentaine de mètres d'un phoque qui se reposait en faisant la planche, avec le bruit que fait la mer il ne nous avait pas détectés et a plongé alors qu'il était déja sur l'arrière du travers. J'espère ne pas l'avoir trop dérangé dans une somnolente digestion... Ty Hina a quitté Demarcation Bay hier après-midi et se trouve donc derrière nous. Pas de news du Southern Star.
4 Sept
Posn 4/9 12h00gmt-6 71 20.6N 155 36.8W 283/5.7nds. Toujours dans le gris. La côte que nous longeons sans encore la voir n'est qu'une succession de lagunes. Quelques oies attardées passent encore, tout à l'heure une qui était seule a fait deux fois le tour du bateau avant de repartir dégouttée: pas moyen de se poser sur une si petite ile. Nous sommes à 13 milles de l'entrée de la lagune de Barrow, manoeuvre dans deux heures. J'apperçois le Southern Star derrière nous dans le lointain depuis 10h30, Ty Hina a du arriver au mouillage dans la nuit, il ne veut pas descendre en dessous de 6 nds et met le moteur en conséquence.
  BARROW
5 Sept
Nous sommes au mouillage à Barrow depuis hier 4/9 à 15h15gmt-6. Sommes passés en heure locale gmt-8. 10 heures de décalage avec la France. Le Ty Hina n'a pas pu emprunter la passe de nuit pour entrer dans la lagune, il n'y a aucun balisage et vu le relief les images radar ne sont pas assez fiables. Ils ont donc continué leur route sur Nome directement. Le Southern Star a mouillé à proximité de nous 1h30 après notre arrivée. Les fonds sont faibles, nous sommes mouillés très loin du village en attente de l'imigration officer qui n'arrivera que Dimanche matin à 10h00 locales. Rendez-vous au poste de police. En attendant interdiction d'aller à terre. Le temps est gris, la terre extra plate, la visibilité réduite par la brume. Ce n'est pas l'idéal pour voir les aurores boréales. Enfin pas de neige ni de pluie, la région subit très peu de précipitations, environ 110mm par an principalement en Juillet/Août. J'oubliai, pas de couverture gsm non plus... Super au 21ème sciècle, les habitants du village se disent bonjour tous les matins sur vhf 68, une belle et sympathique cacophonie.
7 Sept
Toujours au mouillage à Barrow. Nous attendons demain pour être enfin libérés par ce monsieur de l'imigration. Nous passons le temps à bricoler et à lire, pas question de bronzer dehors.
8 Sept

Longue journée, partis à 09h00 pour la police station où nous avions rendez-vous avec notre ofiicier de l'imigration. Le parcours n'est pas simple, d'abord 40 minutes de zodiac pour aller de notre mouillage à Little Harbour lieu où les habitants mettent leurs canots à l'eau pour la chasse et la pêche. Ensuite 15 miles en taxi que nous avions pu réserver la veille. En route le long de la digue nous avons vu un ours polaire qui arrivait tranquillement à la nage. Nous avons pu le prendre en photo alors qu'il sortait de l'eau, s'ébrouait puis remontait la grève vers nous. Il s'est arreté un moment, s'est dressé sur les pattes arrières pour mieux nous sentir. Il a du trouver notre odeur peu appétissante et aussi que nous étions trop nombreux si bien qu'il s'est retourné et est reparti à la nage. C'était un specimen de belle taille. Les diverses formalités se sont passées facilement et nous étions libres à midi pour aller nous restaurer chez Pépés (restaurant mexicain). Après quoi nous avons pris une douche au gymnase puis fait quelques courses au A.C. Re taxi et zodiac pour rentrer. Un canot passant à proximité, le père et le fils, Mike et Nels, invités à monter à bord sont restés une bonne heure à discuter et à nous parler de leur village. Le fils a tué son premier ours polaire à l'age de 12 ans, celui-ci les chargeait, sa mère et sa soeur de 4 ans. Beaux débuts pour un chasseur!

Nous changeons actuellement de mouillage pour nous rapprocher du village. Nous mouillerons en dehors de la lagune dans l'ouest du village. Le vent qui était Est 15nds ces derniers jours est passé NE faible. Alan débarquera demain. Nous ferons alors route vers Nome puis Dutch Harbour. Dès le mouillage pris nous irons mettre nos poubelles à terre d'un coup de zodiac et nous en profiterons pour aller manger chez Pépés, puis nous ferons des courses, le magasin AC est bien approvisionné. Je viens de m'interrompre car une baleine à bosse était toute proche de nous. Les photos ne sont pas superbes, il faut le temps de sortir les appareils. Nous sommes revenus sur elle mais elle ne revient pas en surface. Nous reprenons notre route vers le point de mouillage.

9 Sept Nous sommes maintenant au mouillage devant la ville de Barrow depuis 12h55gmt-8 par 71 17.8N 156 47.6W. La ville compte 4500 habitants, les 3/4 du North Slope Borough (conté Inuit du N Alaska). Après avoir été très pauvre la région bénéficie de la manne du pétrole. Seuls les inuits ont le droit de chasser l'ours, la baleine, le caribou, le morse, le phoque etc en vertu de droits ancestraux et pour éviter la destruction des espèces.
L'emplacement occupé de très longue date avait été choisi pour sa richesse en gibier. La chasse à la baleine sera ouverte à la fin du mois, les bateaux sont déja prets. Mike nous a expliqué hier leur technique, ils utilisent toujours les oumiaks (grosses barques en peaux tendues sur une ossature de bois comme les kayaks). Armés par 8 personnes. Ils utilisent le harpon à poudre avec comme flotteur une peau de phoque cousue. L'achèvent à la carabine et la remorque à terre pour le dépeçage.
Beaucoup de maisons ont leur puits creusé dans le permafrost en guise de congélateur. Les équipements ne manquent pas, superbe salle de sport, bibliothèque, musée. Ils sont au régime sec comme partout dans l'arctique aussi bien Canadien qu'Américain, pas d'alcool nulle part. Les rayons boisson des magasins débordent de boites et bouteilles de jus de fruits et autres produits chimiques aux couleurs les plus originales et peu attirantes!

 
 
  Barrow
 
  Crane de baleine
 
 
  L'ours vient d'arriver à la nage, il remonte la grève, renifle et repart à l'eau...
   
  DE BARROW A NOME
10 Sept
Avons quitté Barrow ce matin à 10h20 gmt-8 après avoir débarqué Alan. Le départ en zodiac depuis la plage a été quelque peu sportif vu la petite houle qui déferlait. Nous avons dù nous changer et mettre nos affaires à sêcher. Le poèle ronfle. Ce matin il neigeotait encore puis c'est passé à la bruine avant de devenir plus sec. Nous avons très peu de vent, il devrait revenir dans la nuit d'après la météo. Posn à 12h00gmt-8 71 16.1N 157 11.5W Avons apperçu deux baleines dans la matinée, elle sont dans le nord à cette saison pour se nourrir.
 
Position à 09h00 gmt-8 le 10/9 70° 37'N 161° 48'.8W 246°/6nds. Le vent est venu à 06h00 ce matin. Rencontrons depuis hier au nord de Point Franklin quelques gros glaçons épars. De nuit sans visi c'est un peu gênant. La nuit a été fraiche, -2.5°, glace sur le pont et dans les haubans, averses de neige. On nous avait dit à Barrow que l'été était terminé. Le poèle s'est arreté hier soir après avoir fumé noir comme un sapeur, le vent est mal placé pour lui, les entrées d'air sont à nettoyer. Avons mangé hier un bon steack de caribou, délicieux. Sommes à 487 milles de Nome.
 
11 Sept Posn à 08h00 gmt-8 ce 11/9 69 12.3N 166 21.7W 221/7.0nds. Nous avons eu le passage d'un front la nuit dernière avec 25 nds de vent rafales 30 et quelques averses de neige. Plus de glaçons dérivant depuis hier après-midi. Nous appercevons en ce moment le cap Lisburne que nous passerons dans une bonne heure, il joue à cache-cache avec des nuages bas dans un ciel de traine qui nous promet de voir le soleil dès qu'il sera plus haut car il y a quelques trouées. La terre devient moins plate (la mer aussi!), ce cap a du relief.
12 Sept
Posn à 08h00 gmt-8 67° 23'.5N 167° 37'.8W 188°/6.1nds. Vent NNE 15/20 nds. Le vent est revenu vers 5 heures du matin et nous marchons bien. Le temps est au beau et nous avons un superbe soleil que nous n'avions quasiment pas vu depuis de nombreux jours. La vie est belle, nous visons une arrivée à Nome Dimanche matin.
13 Sept

Avons passé le cercle polaire 66°33'N ce 12 Sept à 16h09 gmt-8. Encore une fois nous ne l'avons pas vu! Par contre il fait très beau, si le soleil veut bien travailler nous aurons peut-être droit à des aurores boréales la nuit prochaine.

Les Instructions Nautiques Canadiennes, Volume 1 page 1 précisent: Le passage du Nord-Ouest contourne l'Amérique du Nord par l'Arctique, du détroit de Davis et de la Baie de Baffin à l'Est jusqu'à Bering Strait à l'Ouest et comporte quatre routes éventuellement praticables. Nous avons pris la même que Roald Amudsen et franchi la latitude du cap Prince of Wales (65° 38'N) dans le détroit de Bering à 10h 04m 30s gmt le 13 Septembre 2008. L'équipage, Maud, Laurent, Fred et Thierry fêtera l'évènement à midi en ouvrant la bouteille de champagne que Laurent Joseph nous a offert pour cette occasion. Merci Laurent, à la tienne, et aussi un grand merci au Baloum qui nous a vaillamment conduits jusqu'ici.

  NOME
14 Sept
Nous sommes arrivés à quai à Nome hier soir à 23h30 gmt-8. Après avoir passé le Cap du Prince de Galles le vent est tombé puis est revenu debout. La fin du parcours a donc été un peu longue. La côte se compose d'une longue plage avec des montagnes en retrait. Cette étape s'est bien passée avec du bon vent la plupart du temps, hier matin nous avions du réduire le génois car nous montions à 9 nds. En deux bordées de deux nous avons alterné les quarts de 4 heures à suivre. Sommeil entre les quarts si bien que nous nous sentons bien reposés. Aujourd'hui ce sera petites courses au AC et ballade à pieds. Le Ty Hina est à quai à proximité, il passera l'hiver ici mis à terre par une grue.
Départ prévu vers Dutch Harbour Mardi matin.
 
 
 
 

 

Plage de Nome
 

Bill à la recherche de paillettes d'or dans sa petite installation établie devant sa maison. Il va d'abord sur la plage prendre du sable dans des seaux puis le travaille tranquillement chez lui.

 

15 Sept
Une partie des engins qui ont pu être utilisés à la recherche du précieux métal.
L'escale de Nome se continue, hier soir nous avons diné dans une pizzeria en compagnie de Peter et Maeva du Ty Hina, la pizza reindeer (caribou) était excellente, par contre d'une taille monstrueuse, le petit modèle fait 15 pouces et le grand 19 soit plus de 45cm de diamètre pour la petite portion ... Nome fut une des plus grandes villes des chercheurs d'or qui travaillèrent en premier dans la Snake River qui se jète dans le port puis sur la plage où le sable était très riche. Il y a encore des chercheurs, hier un drole d'engin flottant était à quai devant nous en pleine activité. Il s'agissait d'un petit catamaran, un plongeur déplace au fond le tuyau d'une suceuse, le sable rejeté à bord est passé sur un tamis puis envoyé sur un tapis où un fort courant d'eau fait le tri entre les particules vulgaires et les plus nobles à la densité plus forte. A la fin de la journée il suffit de nettoyer le tapis pour en retirer les paillettes d'or. Il y a plusieurs engins de ce type dans le port. Mais la gloire de la ville est l'arrivée de la grande course de traineaux, l'Iditarod. Demain je vous ferais une description de cette petite ville bien sympathique.Tout à l'heure j'ai réussi à voir l'officier d'immigration, il refait mon cruising permit, celui-ci n'était valable que jusqu'au 6/10/08. Demain j'en aurai un autre allant au 6/10/09, ainsi je serai tranquille pour laisser le bateau cet hiver à Dutch et le reprendre l'an prochain. Pour demain aussi, refuel and refood.
16 Sept
L'escale de Nome se prolonge, nous quitterons ce port demain matin. Le gazole doit être livré cet am et nous achèterons quelques vivres frais avant de partir. Les magasins sont bien fournis en fruits et légumes,viande etc. La ville a un petit coté far west avec ses maisons en bois souvent à balcons et ses saloons. Un peu plus de 3000 personnes vivent ici, les rues sont fréquentées et d'énormes pickups circulent, les plus gros ont deux banquettes et une benne arrière qui doit bien faire 4m de long à elle seule. Cela donne la voiture et la camionnette en un seul engin. Avec de gros moteurs V8 et 4x4 ils sont assez impressionnants. Ici l'alcool est en vente libre et la différence se voit avec les autres villes du Nord qui sont dries, certains ont des démarches plutôt titubantes! Dans l'Est de la ville à 3 ou 4 km la plage est encombrée de machines et de tentes de toutes sortes, des chercheurs d'or sont encore au travail, sur la plage et en mer. En ville on voit de nombreux engins hétéroclites, à l'abandon, tout rouillés, qui ont servi à la recherche du précieux métal, comme de vieux tracteurs à chenilles, et d'autres, fruits des imaginations les plus fertiles...
  DE NOME A DUTCH HARBOUR
17 Sept
Nous avons quitté Nome ce matin à 10h55 gmt-8, peu de vent mais le génois tient, mer belle. Avons dit au revoir à Peter et Maeva avant de partir. Sur le quai Sandra l'assistante du capitaine de port nous attendait dans le but de nous prendre en photo avec le Baloum et d'écrire un article pour l'Alaskan News Paper. Elle nous a dit avoir un voilier en Floride et avec son mari ils ont l'intention de faire le passage du NW plus tard. Hier en passant sur le front de mer je suis tombé sur un gars occupé à tamiser du sable de la plage devant sa maison, il avait ramené du sable dans des seaux et le passait d'abord à la batte pour en enlever des paillettes puis il le remettait sur un tapis où circule un courant d'eau pour récupérer les dernières particules qui auraient pu échapper à sa vigilance. En l'espace de 10 min il a sorti 2 paillettes d'or devant moi, pas mal! Très sympa il m'a laissé filmer et photographier. Un vieux russe tient une librairie en ville, il y a dans sa boutique(genre fondouk de souk nord Africain) une belle quantité de livres sur l'Alaska. Il les connait tous et est bien bavard, passionné par sa région et son histoire. Ouvert à plus de 10 heures le soir sa boutique n'est close que lorsqu'il doit s'absenter. Nous faisons donc route vers Dutch Harbour et ferons certainement un court arrêt sur l'ile de Nunivak à Nash Harbour pour y passer une nuit. Nous avons 250 milles à faire avant Nash, 2 jours si le vent veut bien se lever
 
18 Sept
Posn à 08h00 gmt-8 62° 30'.8N 166° 12'.1W 190°//7.4nds. Vent WNW 25/30nds, nous marchons bien sous grand-voile seule à 1 ris. Depuis notre départ de Nome nous avons fait 123 milles en 21 heures. Il arrive quelques éclaboussures bien traitres dans le cockpit. Si cela continue nous serons vite rendus a Dutch Harbour.
19 Sept

Posn a 08h00 gmt-8 60° 14'.0N 168° 31'.3W 197/7.1nds. Parcouru 153 milles en 24H. Dans la journée d'hier et durant la nuit avons eu du WNW puis NW 30 bons nds rafales 37. Cela fait avancer le Baloum. La mer est très dure dans le Norton Sound avec des fonds très faibles, nous gagnons un peu plus dans l'ouest pour trouver plus de fond et une mer moins dure. Ca a molli 25/27nds ce matin et j'ai ressorti un bout de génois. Faisons un peu plus d'Ouest en prévision des vents qui doivent venir SW d'après la météo, route en direction de St Paul dans les iles Pribilof. Nous ne nous sommes donc pas arretés à Nash Harbour sur l'ile de Nunivak car la baie n'est pas protegée des vents de nord. Nous devons nous adapter en fonction des conditions météo.

Posn 08h00 gmt-8 ce 20 Sept  58° 23'.6N 168° 50'.2W 170°/6.0nds. Vent W1/4SW 14nds. Le ciel est couvert, il y a une petite bruine, averses de neige mouillée durant la nuit et le vent qui joue avec nos nerfs, bon d'W puis plus rien puis SE et E 20nds, encore plus rien et maintenant un bon petit souffle d'W qui nous pousse vers Dutch. Nous sommes a 276 milles de l'arrivée. J'ai appercu un aileron d'orque hier, voila une raison de plus pour ne pas se baigner...

20 Sept
Le vent a molli mais nous marchons encore 5nds en route directe. Il fait presque chaud...
21 Sept

Posn 08h00 gmt-8 56° 33'.3N 168° 06'.9W 160°/6.2nds. Nous avons passé une nuit dans du vent faible, de 19h00 a 08h00 ce matin. Avons quand même parcouru 113 milles. Il en reste 155  à 09h00 pour Dutch. Si le vent se maintient nous y serons demain a-m. Un orque nous suit depuis un quart d'heure, il apparait de temps en temps dans le sillage. C'est trop fugitif pour le prendre en photo. Maud qui est à la barre ne veut pas se retourner pour le voir! Nous nous sommes promis de faire un festin de king crab à Dutch, la saison de pêche se termine. Nous avons un pêcheur a 4 milles derrière nous, nous sommes moins seuls.

22 Sept

Nous voyons les Aléoutiennes, belles montagnes couvertes de neige. Posn à 08h00 gmt-8 54° 27'.7N 166° 45'.3W 154°3.2nds. Le vent qui nous a fait bien marcher hier a faibli à 04h00 du matin. Parcouru 136 milles en 24 heures, sommes à 24 milles de l'entrée de Dutch Harbour. Depuis que nous avons passé le détroit de Bering il fait nettement moins froid, c'est la frontière de l'Arctique. Nous avons croisé quelques bateaux de pêche et 2 porte-containers avant le lever du jour, c'est le retour vers la civilisation.

  DUTCH HARBOUR
23 Sept

Nous sommes arrivés à Dutch Harbour hier à 18h15, le vent nous ayant encore fait défaut qq heures avant l'arrivée. Ce matin j'ai du m'occuper des démarches de douane comme dans chaque port US. Les gens sont bien accueillants et les paysages montagneux très beaux. Le port est important avec une grande activité de pêche, par contre pas de travel-lift pour mettre le Baloum à terre... Il faut aller a King Cove, un port dans le NE à moins de 200 milles, par 55° 02'N 162° 20'W, où ils sont equipés pour sortir les bateaux. Nous repartirons donc demain matin vers King Cove. En rentrant hier nous avons vu une loutre de mer qui faisait tout un tas de fantaisies à la surface, très drole!

 
   
  DUTCH HARBOUR A KING COVE
24 Sept

Nous avons quitté Dutch à 11h05 gmlt-8 pour King Cove. Le vent est au N 25/30 nds, au moteur pour nous sortir de la baie. Nous pourrons envoyer de la toile dans quelques 6 milles pour faire Akutan Pass un des passages entre les Aléoutiennes pour passer de la mer de Bering au Pacifique.
Le temps est gris, pluvieux et brumeux. La journée d'avant hier, belle, était exceptionnelle ici. Nous avons eu un accueil très chaleureux de le part des personnes rencontrées, capitaine de port, pêcheurs, directrice du foyer du marin etc Tout le monde est souriant, les gens prêts à rendre service, c'est vraiment super. Comme disait Jacques Brel: les gens du Nord ont dans le coeur le soleil qui leur manque dehors!


   
25 Sept
Nous sommes par 54° 28'.1N 163° 37'.7W. Avons parcouru 124 milles en 21H. Le vent change très souvent de force, de 5 à 30nds depuis le départ, suivant son humeur ou en fonction du relief qui est montagneux. Déventes et williwaws! Notre arrivée sur King Cove se fera certainement dans la nuit le vent s'étant couché au lever du soleil.
  KING COVE
26 Sept

Ca y est, nous sommes a King Cove depuis 23h30 gmt-8 le 25 Sept. Nous avons eu la visite du gardien du port qui nous a décrit sa ville, soit 500 habitants, 700 à la saison de pêche. 3 magasins, une église, une conseverie, un aéroport à quelques km au nord, des policiers qui surveillent aussi le port. Ce dernier est bien equipé de pontons et chaque bateau dispose de sa borne électrique. Cerise sur le gateau: il y a bien un roue-lève de 150T qui pourra sortir le Baloum. La capitainerie ouvre à 08h00, on peut y prendre des douches et regarder la télévision.
Maud Fred et Laurent prendront l'avion demain matin pour retourner en France, travail oblige.
Je ne m'attarde pas plus car il est tard pour nous.

 
 
27 Sept

Voila le Baloum au terme de la première étape de son grand voyage, à quai à King Cove par 55 03.488N 162 19.583W. Maud, Fred et Laurent ont pris leur avion en fin de matinée après avoir fait la bise au bateau qui le mérite bien. Après avoir fait un tour au AC (Super U local) j'ai dejeuné d'un steak coquillettes. Il me faut maintenant aller voir le Harbour Master qui était absent de son office tout à l'heure.
Nous avons parcouru plusieurs milliers de milles, j'en ferai plus tard le compte exact. Dans un monde à part, un désert immense, une nature brute et brutale, je souffle maintenant en écoutant du folk Irlandais et en commencant à mettre de l'ordre à bord, l'ordre de quai complètement différent de celui du large. Il y a du soleil dehors, j'aimerai qu'il me tienne compagnie plusieurs jours car j'ai quelques travaux d'entretien peinture à réaliser avant mon départ ainsi que toute la préparation à l'hivernage une fois le bateau mis à terre. Je vais de ce pas trouver le capitaine de port

Il n'y a pas de place à terre à King Cove pour le Baloum. Le Capitaine de port a téléphoné à Sand Point, un autre port, ils ont un travel Lift et de la place. Je partirai donc demain matin de bonne heure pour Sand Point à qq 80 milles d'ici. Il y a un beau soleil aujourd'hui, j'ai acheté de la peinture tout à
l'heure, je vais en profiter pour toiletter un peu le Baloum. Un type sympa m'a conduit au magasin, heureusement car complètement perdu dans la conserverie je ne l'aurai jamais trouvé.


  KING COVE A SAND POINT
28 Sept
J'ai appareillé à 04h10 ce matin pour Sand Point (55 20N 160 30W) dans le NE de Popof Island (ce n'est pas une blague!). Vent faible et nuit noire.
Arrivé à quai en fin d'après midi j'ai fait la connaissance de deux pêcheurs qui après avoir visité le baloum m'ont invité à voir le leur. Puis je me suis couché tôt et levé tôt.
 
  SAND POINT
 
 

Dès le lendemain matin je rend visite au capitaine de port. Très bon accueil, le Baloum Gwen pourra être mis à terre demain matin pour l'hiver et à un tarif très avantageux.

30 Septembre: Le bateau est mis à terre en fin de matinée, le karscher du port est prêt et on me laisse le Baloum en pendant sur ses sangles pour que je puisse donner un coup sur la carène.

Il me reste à le préparer pour l'hivernage. Je fais rapidement connaisance de John qui a un atelier de soudure sur le port et de Luis qui est charpentier de marine.

 

Retour Accueil