Suite
Retour Expé 2008
Retour Accueil
REMONTEE DE LA COTE W DU GROENLAND
Expédition 2008

 

 

 

Nous avons quitté Qaqortoq pour Narsaq à 09h10. Sommes à la voile dans le passage qui relie les deux fjords . Programme à

venir, courses à Narsaq demain dans la matinée puis route sur Ipiutaq.

 

 

 

29 juin 2008
  En Route vers Narsaq
 

NARSAQ

 
 
 

01/07/08

14h utc

 

Posn 2 60 50.7N 46 07.9W à tirer des bords pour sortir du Skovfjord (fjord de Narsaq), vent WSW 8 à 10 nds

2 juillet

16h utc

Posn 60 29.0N 47 29.3W 0 nds de vent, pétole.

situation météo, vents

Le cap Désolation à passer dans l'W est souvent une cochonerie pour le vent.

Avons quitté Narsaq le 30 en fin de matinée pour Ipiutaq où nous avons mouillé à 16h00. Agathe, Kalista et leur petite fille Ina de 17 mois nous ont acceuillis chaleureusement, quel plaisir de retrouver des amis. Ils travaillent avec acharnement sur leur ferme auberge depuis 3 ans, y recoivent des pensionnaires passionnés de belle nature, de pêche (omble arctique, morue), il y a aussi des canards et des oies sauvages en été. Paradis pour randonneurs le site d'Ipiutaq est véritablement superbe, en face, de l'autre coté du Skovfjord les montagnes de 1500 et 1600m plongent directement en mer. Les icebergs et leurs escortes de growlers naviguent au gré des courants de marée et du vent dans le fjord. Les maisons d'habitation sont dans le plat, en arrière la montagne reprend ses droits, un petit col mène à un lac.
350 moutons passeront l'hiver dans la bergerie. Adrien en première année d'ingénieur agronome, en stage, apporte une aide efficace pour dérocter des champs destinés à produire le fourrage des bêtes. Nous avons diné tous ensemble à bord, repas bien frenchy avec terrine et rillettes en entrée puis cassoulet avant le gateau au chocolat que Charlotte nous avait préparé. Après avoir pris un dernier café chez eux nous sommes rentrés pour appareiller à 00h45. Dommage que nous n'ayions pas pu rester un peu plus mais nous devons être à Ilulissat le 11 Juillet au plus tard. Dès que possible nous vous ferons parvenir des photos de cette dernière escale.

 

IPIUTAQ

Visitez le site d'Agathe & Kalista : www.ipiutaq.com

 
  La ferme d'Agathe & Kalista  
 
  Torrent au dessus de la ferme, un des meilleurs spot du Groenland pour la pêche à l'omble. Nous ramassons de jolis bolets
 
    La bergerie

3 juillet

14 utc

Posn 12h00 gmt-2 61 02.1N 49 16.1W

Cap 050° 5.3nds. Après la calmasse d'hier le vent est revenu, 25nds rafales 30 ce matin. Avons perdu du temps sous gv trinquette le temps réparer le vérin pilote (1 goupille cisaillée). Remarchons fort sous gv + genois. Hier avons terminé notre provision de poisson, midi darnes de flétan poêlées, le soir wolf-fish à la tahitienne. D'après météo british nous devrions toucher du vent portant en soirée, pour une fois. Il fait un peu plus frais, l'eau de mer est à 2°,5.Tout va bien, attendons le chili qu'Alan prépare.

4 juillet

14h utc

Posn 62 03.2N 50 06.7W 345 5.0nds. 1008hPa. ---> carte de positionnement

Vent faible durant la soirée et la nuit dernière, revenu secteur S ce matin 12/15nds. Hier soir pendant calme plat avons regardé un film, Atanarjuat, tourné au Nunavut pour nous changer. Avec le groupe électrogène sur l'avant pour limiter le bruit et le poêle en route la soirée a été sympa. Sommes passés devant Paamiut, continuons sur Nuuk.

5 juillet

14h utc

Posn 12h00 gmt-2 63 24.7N 51 42.3W 323° 5.2nds. Vent SSE 13nds, couvert & pluvieux, visi 5', 1010 hPa. ETA Nuuk ce jour vers 23h00LT. Superbe ciel hier soir et durant la nuit,le soleil se couche vers 23h30 et se relève vers 02h30 sans que sa lueur disparaisse. Les couchers et levers se confondent dans un mélange de rouge, orange, violet, avec les montagnes découpées en arrière plan.

6 juillet

14h utc

Arrivés Nuuk hier soir à 19h40 gmt-2. Très bon vent portant les dernières heures avec plus de 8 nds de moyenne et des pointes jusqu'à 11.5nds portés par les lames, sous grand-voile seule, fantastic! Avons fait le passage sud au travers des roches pour gagner du temps, c'est un peu étroit par endroits, un grand merci au gps pour la précision et la facilité de la nav, un chien avec un chapeau y arriverai sans se bruler les neurones. Ce matin achat de vivres frais pour la journée, viande de boeuf musqué hachée ce midi et tranches de lard fumé ce soir. Avec des yahourts pour la fin. Il fait trop chaud, 20°.6 dehors, la canicule, pas de pulls dans les magasins, ils proposent tous des tee-shirts ou des shorts... Heureusement l'eau de mer est fraiche et c'est bon pour conserver les produits frais à fond de cale. Je pense repartir demain midi

  NUUK
 
  Nuuk, la vieille ville coloniale
 
  Course de kayak au départ Marché aux poissons, au premier plan des morues, en second des wolfish
8 juillet 14h utc
Avons quitté Nuuk, Posn 12h00 gmt-2 64 44.7N 52 54.5W 340 3.5nds. Petit temps, vent d'W. Attendons le vent prévu par la météo anglaise depuis le milieu de la nuit dernière. Nuuk n'a pas changée, on ne peut pas dire que ce soit une belle ville, architecture hétérogene et vilaines barres d'hlm des années 50/60, il y a beaucoup mieux au Groenland. Deux paquebots étaient en escale avec des chargements de japonais et d'anglais, il y en avait partout en ville.

9 juillet

14 h utc

Posn 12h00 gmt-2 65 44.8N 54 00.2W 000° 3.2nds de moyenne. Petit temps, marchons entre 2 et 4.5nds suivant les passages de petits grains. temp eau de mer 5.5°, dehors 9.7 à midi. Rencontrons très peu d'icebergs. Beaucoup de phoques près du bateau hier tout l'après-midi, des phoques communs du Groenland adultes et donc gros, avons apperçu aussi 7 ou 8 baleines.Venons de passer la latitude d'Agpamiut, nous n'avons malheureusement pas le temps de nous y arrèter. Espérons toujours arriver à Ilulissat le 11 pour la relève partielle.

situation météo ci dessous 9/07/2008 - 19h30 utc

10 juillet

14h utc

Posn 12h00 gmt-2 67 16.5N 54 14.0W 005° 4.6nds. Hier vent faible et changeant sauf entre 22h00 et 02h00 où avons marché plus de 8 nds par moments au portant. Pensons être Ilulissat demain fin d'après-midi. Temps gris avec bouchons de brume.
11 juillet

Posn 11/7 12h00 gmt-2 68° 54'.7N 52° 16'.0W 052° 5.0nds beau temps couvert. Sommes à 30 milles d'Ilulissat entourés de très nombreux et parfois énormes icebergs. ETA 18h30LT. Avons passé le cercle polaire avant-hier 23h15 et arrosé l'évènement d'une bonne bouteille de champagne.

Sommes arrivés à Ilulissat à 18h20 gmt-2. Pas mal de glace devant le port venues de l'Isfjord comme d'habitude, icebergs growlers et brash. Maud, Fred, Dominique et Damien ont embarqué, Charlotte et Cyrille nous quittent avec regret. En soirée après quelques courses rapides nous avons diné au restaurant avec Soeren et Mary (amis groenlandais) avant d'aller prendre bières et café chez eux. Ils habitent une très jolie maison de bois avec terrasse donnant directement sur la baie de Disko, panorama superbe.

  ILLULISSAT
  La ville la plus touristique du Groenland, à toucher la ville dans le sud se trouve un énorme glacier alimentant l'Isfjord (fjord de glace)
11 Juillet
  La ville Le port
 
   
12 juillet
Aujourd'hui ce fut courses, douches, pleins de gazole, kerdane, essence, eau. Le Baloum est rempli de tous ces liquides, prêt à repartir. Nous sommes à couple du Southern Star, le bateau d'Olivier Pitras qui fera le passage en même temps que nous. Tout à l'heure ce fut une grande réception à bord du Baloum (ils sont 12 et nous 9 en ce moment). Thé, café, bière, échanges. Nous recevons Soeren et Mary à diner, au menu charcuterie puis roti de porc accompagné de patates sautées, salade de fruit pour terminer. Pensons quitter Ilulissat demain en début d'après midi pour Oqartsut (Rode Bay), joli site peu éloigné un peu plus au nord.
  ISFJORD
 
A toucher la ville dans le sud le Glacier Sermeq Kujalleq déverse de la glace de l'inlandsis dans l'Isfjord. Ce dernier en est totalement rempli. Le glacier qui avance de 19m par jour vèle quelques 35 km3 de glace par an, c'est le plus grand de l'hémisphère nord.
 
 
  EMBOUCHURE DE L'ISFJORD
 
 
   
13 Juillet
Hier soir Soeren et Mary ont diné à bord, nous étions 11 dans le carré du Baloum. La soirée très sympa se termina sur le Southern Star. Les plus courageux partirent à 1h du matin tester le dancing d'Ililissat... Avec un retour à 05h00 ils avaient vraiment de petits yeux au réveil. Nous avons appareillé à 16h00 pour faire un tour dans le fjord de glace juste au sud du port. Une veine d'eau libre nous a permis d'y entrer assez profondément sans perdre de temps pour ne pas se faire enfermer par la glace se déplaçant avec les courants de marée. A la sortie, dans le brash (petite glaces brisées) un pêcheur relevait une de ses lignes de fond. Comme nous nous étions approchés par curiosité il nous donna une grosse morue de plus de 5 kilos sans rien vouloir accepter en échange. Ce furent donc de grands merci (qujanaq en Groenlandais) et route sur Oqaatsut (Rode Bay) où nous avons mouillé à 19h45. Ce petit village est toujours aussi beau, ancienne station baleinière il y reste le four à graisse et l'énorme chaudron de fonte qui servait à chauffer le gras de baleine pour en tirer l'huile. En haut des roches de granit polies deux treuils permettaient de hisser les bêtes pour le découpage. Un habitant nous montra les petits chiots d'une portée de chiens de traineaux, cachés entre 3 gros blocs de granit qui leur servent d'abri ils n'étaient pas facile à extraire. La mère à coté surveillait d'un air inquiet et désaprobateur tout en aboyant sur son maitre. Nous sommes maintenant de retour à bord et n'allons pas tarder à diner bien tardivement. Demain nous ferons route sur la baie de Quevin où se trouve l'ancienne base des expéditions polaires Françaises.
  OQAATSUT (RODEBAY)
 
 
 
  Notre récolte
14 juillet

Nous sommes encore à Oqaatsut ce midi, 69 20.5N 51 00.0W. dans la matinée nous avons ramassé un demi seau d'oursins, une autre équipe est encore aux champignons, nous avions repéré un coin à bolets hier. Il y a quelques moules mais elles sont petites, nous en trouverons de plus belles au Ritten Benk dans 2 ou 3 jours. Tout à l'heure nous appareillerons pour la base de PEV (Paul Emile Victor) qui est à une trentaine de milles d'ici. Nous avons du beau temps, il fait trop chaud même en tee-shirt, 17°9, nous ne sommes plus habitués à cette canicule, il faudra laisser la porte du bateau ouverte ce soir pour bien dormir. Enfin le moteur tourne de façon très satisfaisante surtout après les épreuves qu'il a subi. Il démarre bien, fume un peu au départ mais ses émissions se calment dès qu'il a un peu chauffé et émet un ronron de bonne augure.

15 juillet

Sommes au mouillage devant l'Equip Sermia (glacier) pour le reste de la journée. Tous sont partis en randonnée sur la calotte glacière soit 7 heures de marche a/r. Avons tous déjeuné dans la cabane de PEV puis je suis monté avec eux jusqu'au premier lac avant de revenir au zodiac puis au Baloum pour ne pas le laisser seul. J'ai déja fait la montée sur l'Inlandsis en 2005 et j'ai à travailler sur le guindeau qui a une petite fuite d'huile sans gravité. Nous avons un temps magnifique, une véritable journée de canicule, à terre chacun transporte son nuage de moustiques, une plaie! En redescendant du lac je suis tombé sur une femelle lagopède avec 6 poussins, j'ai pu les prendre en photo. Ils remontent la côte vers le nord l'été puis redescendent avant les grands froids. Ici l'hiver reprend ses droits à partir du 20 Août période où la neige refait son apparition. Peu de bolets à terre cette fois-ci, il n'a pas plu ici ces derniers temps, les mousses et lichens dans lesquels on enfonce jusqu'aux chevilles sont secs. Par contre la récolte d'hier fut abondante et nous avons dégusté le soir des bolets à l'omelette plutôt que l'inverse. Dans la soirée, dès le retour des marcheurs nous ferons route sur le Ritenbenk, un village abandonné sur l'Ouest de l'ile Arveprinsens. Au programme sont prévus visite du site et pèche, moules, oursins et morues. En faisant route de nuit (il fait grand jour tout le temps maintenant) nous gagnerons une journée. Je prend maintenant ma caisse à outils pour m'occuper du guindeau.

 

 

  BASE DES EXPEDITIONS POLAIRES FRANCAISES
 
  La cabane des expéditions
 
  Derniers névés avant l'inlandsis Eau de fonte
 
  Sur l'inlandsis
 
  Boulders: rochers déposés par d'anciens glaciers Passage devant le front de l'Eqip Sermia
 
  Ilot baptisé "Baloum Gwen" (non présent sur les cartes) Il y en aura assez pour l'apéritif ?
   
  RITENBENK
 
Mouillé RitenBenk ce matin à 10h10 par 69 45.7N 51 18.7W.
Avons fait un petit tour à terre pour visiter le petit village abandonné, il y reste quelques maisons en état, des ruines ainsi qu'un grand batiment en pierre utilisé autrefois pour le travail de la graisse de baleine. La pêche aux moules a été bonne, 2 seaux en 1 heure, les oursins trop petits et il y avait trop de vent pour taquiner la morue à partir du zodiac. Nous avons donc fait une mouclade ce midi en l'agrémentant avec du curry et du lait condensé (non sucré!) en guise de crême fraiche, excellent.
 
  Batiment autrefois utilisé pour faire de l'huile de baleine Cette maison est parfois utilisée l'été comme colonie de vacances
 
16 Juillet

Quitté mouillage à 16h20 pour Saqqaq où nous devrions arriver en fin d'après-midi. Nous pourrons sans doute y ramasser de l'herbe à Jeff pour manger un peu de verdure. Je vous expliquerai plus tard d'où vient cette appelation qui nous est propre. Avons eu beaucoup de glace hier soir, 1h30 dans du brash 10 avec gros growlers et nombreux icebergs inclus. Le Baloum est tout propre à la flotaison... Il passe très bien dans la glace mais nous devons bien sur ralentir à 1 voire 1/2 nd dans les passages les plus squabreux.

  SAQQAQ
 
  Village de Saqqaq Eglise
 
 
Tombes de la civilisation Saqqaq. Le nom de cette civilisation qui date de 4000 ans vient de la découverte de ces tombes à proximité du village et de leur étude. A ce jour et d'après des analyses ADN effectuées sur des cheveux les "Saqqaq" seraient des Tchouktches (Est sibériens) arrivés au Groenland vers -2500. La civilisation disparut en -800 peut-être à cause d'un changement climatique. Les nombreuses tombes sont proches du village. On peut observer des ossements par les ouvertures pratiquées sur le dessus .
17 juillet

Nous venons de quitter Saqqaq pour Tartunaq, baie très proche mais intéressante pour sa géologie. En faisant un tour dans le village ce matin, après que chacun ait pris une douche dans la maison communale, nous avons rencontré Jeff. Figure de Saqqaq où il vient chaque été depuis 25 ans. L'herbe à Jeff porte en sus de son nom celui d'Honekenia peploides, il s'agit d'une petite plante rampante aux feuilles épaisses et comestibles qui pousse dans le sable à proximité des rivages, elle peut se manger telle quelle ou avec de la mayonnaise. Le gout n'est pas très prononcé mais agréable. Il nous a fait découvrir le thé du Labrador très odoriférant, l'oseille arctique ainsi que le pediculer hirsut (la racine se mange et à un léger goût de radis). Nous ne manquerons pas de vitamine C! Le poisson est à un prix ridiculement bas, nous avons acheté 6 kg de flétan et 4 Kg de morue pour 100 Couronnes, soit environ 15 Euros. Benoit a trouvé sur la plage plusieurs dents et une griffe d'ours. Ils en auraient abattu un dans le village il y a un an.

  TARTUNAQ
18 Juillet
  Baie de Tartunaq Falaises de grès sur les hauteurs de Tartunaq
19 juillet

Après avoir quitté Tartunaq hier nous avons eu du calme plat puis du vent à la pointe NW de la péninsule de Nugssuaq vers 05h00, 25nds d'E. Position à 12h00 70° 54'.8N 053° 20'.3W 040° 5.6nds, vent E 14nds. Tirons des bords vers Umanaq, encore 26 milles, Je crois bien que nous arriverons après la fermeture du Pissifik local (magasin d'état). La grande baie est magnifique, entourée de montagnes dont certaines font 2000m, le rocher de l'ile d'Umanaq fait lui près de 1200m. L'inlandsis et les glaciers sont omniprésents.

  UMANAQ
 
  En Baie d'Umanaq Ile d'Umanaq
 
 
  Le port Costumes traditionnels pour un mariage
 
    Vue vers le Sud-Est
20 juillet
Avons quitté Umanaq à 15h10 gmt-2 pour le village d'Igdlorssuit (71° 14'N 053° 30'W). L'escale fut rapide, achats de vivres, de poisson aux pêcheurs, corvée de linge ... Il y avait un mariage ce matin, Maud et Dominique étaient invitées au repas mais elles ne pouvaient pas accepter. Nous remontons la grande baie d'Umanaq vers le NW afin de nous rapprocher en flanant d'Upernavik. Nous avons le temps la glace est toujours trop présente dans le nord. Si le prochain village ne nous plait pas nous continuerons notre route.
  IGDLORSUIT
 
21 Juillet

Avons quitté Igdlorssuit à 0850 gmt-2 ce matin, route sur Sondre-Upernavik (72 09N 55 32W) ou Svarten Haven (un peu avant) suivant notre humeur. Tirons des bords avec du W1/4NW 30 nds sous grand-voile 1 ris et trinquette. Route au 345° 5.8nds.

Le village est typique, beaucoup de chiens ici, la glace est bonne en hiver. Certains traineaux larges sont équipés de petites cabanes, abris utilisés sur la banquise pour pêcher. Une trappe dans le plancher permet de le faire avec un maximum de confort. Il fait un peu plus frais aujourd'hui, il neige sur les hauteurs en bord de côte, la neige tient au sol à partir de 600m, on voit que l'on monte plus nord. Posn à 12h00 71° 16'.3N 054° 02'.3W.

  ARFERTUARSUK
22 Juillet
Nous nous sommes arrêtés dans la baie d'Arfertuarsuk pour laisser passer le petit coup de vent. Au cours d'une ballade à terre nous avons pu approcher un boeuf musqué solitaire à 30 m, il broutait tranquillement près de la rivière qui se jête dans la baie. Au retour, en bordure de plage il y avait dans l'eau beaucoup de petits escargots de mer qui ont des sortes d'ailes qui leur permettent de nager. Nous en avons ramené 2 à bord et les avons filmés et photographiés dans une assiette blanche afin qu'ils ressortent bien puis les avons remis à l'eau. Faisons actuellement route sur Sondre-Upernavik avec une météo bien plus agréable que celle d'hier.
 
23 Juillet
Posn 12h00 gmt-2 71 54.0N 55 49.7W, sommes à 15 milles de Sondre-Upernavik. Vent portant faible, beau temps ensoleillé. D'après les instructions nautiques britanniques le village comptait 170 habitants en 1988. Le paysage reste le même, iles, fjords, montagnes, neige et calotte glacière, icebergs et growlers de temps en temps. Le froid commence à se faire un peu plus sentir quand le soleil est bas, c'est à dire la "nuit". Irons faire un tour à terre en arrivant, cad vers 15h30.
24 Juillet

Texte de Maud & Fred (équipiers)

Depuis Uumanaaq, on a subi un fort vent (force 7) avec mer agitée, qui nous a conduit à chercher refuge dans une anse près de la côte. Mouillage à Arferttuarssuk. On a franchi le 71° parallèle et il commence à faire bien frais. +5°C en mer, 10°C dans le bateau. Et pourtant, ciel bleu et soleil... même à minuit ! Nuit agitée, mais calme au matin, ce qui nous permet de descendre à terre. Au loin, un tâche noire : un boeuf musqué ! Avec Fred, on décide d'une marche d'approche pour le prendre en photo. On est sous le vent. A moins de 100m, le boeuf s'arrête de brouter et lève la tête. Il nous a sentis ou vus. On pile et avec une dose d'angoisse, on se demande si cela peut charger... Imaginez-vous, un animal de la taille d'un gros yack, recouvert d'une toison fort épaisse. Tout d'un coup, il prend le galop et en quelques foulées s'éloigne : ouf ! Instants magiques !
Puis tours de quarts successifs (4 heures) pour atteindre Sondre Upernavik. Petit village de 200 habitants. De nombreux enfants nous attendent sur le quai et nous sommes invités à l'anniversaire d'un enfant qui fête sa première année! Le fameux Kafee-Mik ! Puis, de nombreux Groenlandais s'invitent à bord du Baloum... Malgré le blocage de la langue, ce sont des moments forts partagés ! Pêche très fructueuse de morues et flétans. Nous allons saler les morues, de manière à avoir une réserve de poissons pour le Passage...

 

 

24 Juillet
La journée d'hier fut très interessante, en route nous avons vu de loin un petit troupeau de boeufs musqués qui broutaient tranquillement. Nous avons mouillé à Sondre-Upernavik à 15h25 et sommes allés faire un tour à terre de suite. Le village était bien sympathique, nous avons été invités à un Cafémik (lors d'un évenement tel qu'aniversaire ou autre on décore l'extérieur de la maison avec des drapeaux et des fleurs, cela veut dire que la maison est ouverte à tous. Les gens entrent et prennent un thé ou un café, mangent du gateau).Une vieille dame nous a fait signe d'entrer, il y avait une dizaine de personnes à l'intérieur, des grands-parents au plus jeune qui avait un an. Nous avons pris thé et café, filmé et photographié comme des japonais puis nous sommes éclipsés après 30 min par discrétion. Mais nous sommes revenus, en bons frenchies nous avons offert une bouteille de vin rouge ainsi que deux bocaux de confit de porc et volaille. Le geste a semble-t-il été très apprécié vu les remerciements qui n'en finissaient pas. De retour au bateau nous avons eu droit à une visite ininterrompue de canots, revenant de la pêche ou même du village, tous voulaient voir l'intérieur. Maud n'arrêtait pas de faire de pleines cafetières pendant que nous pêchions tout en parlant avec nos visiteurs. Un vrai paradis pour ceux qui aiment le poisson, en 1 bonne heure de temps à 4 nous avons sorti 7 flétans et quelques vingt moruettes. Les foies ont été préparés à l'huile, des filets salés, d'autres poissons gardés frais pour les repas d'aujourd'hui. Ce midi c'était morue au four avec tomates pelées et fines herbes, ce soir ce sera flétan.
  SONDRE UPERNAVIK
 
  Les drapeaux sur la maison signalent un Kaffemik (accueil pour une fête) A l'intérieur de la maison
 
  Visite du bord par des habitants Pêche, moruettes et flétans
25 Juillet
Nous sommes repartis vers Proven à 21h15 avec tout de même une certaine émotion devant un tel accueil et beaucoup de gentillesse. Nous avons mouillé à Proven à 02h20 (72 22.6N 55 33.1W), beaucoup de personnes sur le quai contemplaient deux hommes en kayak, des couche-tards. Par contre ce matin le village était bien mort jusqu'à midi. Nous avons pu faire quelques achats au Pilersuisoq. Sur le devant des maisons une collection de restes de chasse: pieds et cornes de boeufs musqués, bois de caribous, vertebres de baleine, peaux d'ours, crânes de morses... Benoit à bien failli acquérir un crâne de morse pourvu de deux superbes défenses mais a reculé devant les problèmes qu'il pourrait avoir avec la douane à son retour.
   
  PROVEN
 
  Le port Le village
   
26 Juillet
Nous faisons actuellement route sur Upernavik par les routes intérieures (entre les iles) en ce moment même nous passons dans un défilé de 0.5 mille de large où nous avons 234m de fond au sondeur. D'autres passages seront plus délicats car non sondés sur les cartes mais il y a peu de vent et une bonne houle résiduelle mais coté large des iles. Nous avons donc choisi une route confortable et touristique.
   
27 Juillet

Sommes arrivés à Upernavik hier soir à 23h58 gmt-2. Il pleut et l'eau n'est pas chaude. J'ai pu récupérer les injecteurs ce matin à l'aéroport, au chantier le gars ne pourra pas les tarer avant Lundi car si il se met à faire beau et il partira donc avec son canot pour le week-end... Enfin il a quand même un banc de tarage, j'avais peur en voyant l'allure des cabanes qui lui servent d'ateliers que ce ne soit pas le cas. Comme nous avons le temps nous irons sans doute mouiller le filet, en 2005 nous avions péché pas mal de morues ici, nous augmenterons notre stock de filets salés ou séchés pour le passage.

27 Juillet
Encore sur Upernavik pour quelques jours, Dominique et Benoit ont pris l'avion ce matin et Laurent a embarqué. Nous devons attendre lundi pour le tarage des injecteurs. Ce matin nous avons fait de l'eau avec un camion citerne et acheté 20L d'huile pour les prochaines vidanges. Un voilier australien le 'Ty Hina" est arrivé cette nuit, Peter et sa femme vont faire le passage, nous en sommes donc à 3 bateaux connus pour le moment. Xavier un Kayakiste de St Philbert de Grandlieu est à bord du Baloum , il arrive du nord en pagayant depuis début Juin. Nous parlons villages, glace, météo et du pays.
  UPPERNAVIK
 
 
    Ty Hina
 

 

  Carte des glaces baie de Baffin 27 Juillet 2008 Analyse surface 28 Juillet 2008
28 juillet
Toujours sur Upernavik, avons refait le plein de gazole aujourd'hui. Les injecteurs sont prêts mais le responsable s'est absenté du chantier, je dois attendre. Nous en profitons pour vérifier pas mal de choses sur le bateau, en particulier le gréément.
29 juillet

En fin de matinée une grosse vedette nous accoste une femme se tenant à l'avant, elle me tend un sac en plastique, ce sont les injecteurs. La vedette repart aussitôt moteurs poussés. Le gars me parait bien pressé de retourner à la chasse aux phoques, il n'a même pas présenté de facture. Dans l'après-midi les injecteurs sont remontés et le moteur tourne bien, après une belle frayeur tout de même. Le gars qui les a tarés a félé la bague de tarage d'un des porte-injecteur sur toute sa longueur. J'ai réussi à le remettre en place en m'aidant d'un serflex pour le brider au mieux car la pièce prenait une forme conique et ne voulait plus rentrer dans son logement... Apparement il n'est pas fuyard. Je comprend mieux l'empressement du sbire! Nous appareillerons demain matin pour Resolute après avoir pris une dernière carte des glaces dès ce soir. Elle n'est toujours pas bonne, nous allons trainer en route.

30 juillet

Nous avons quitté Upernavik ce matin à 10h00, nous étions à hauteur de Tugsaq vers midi (72 56N 56 05W). Peter qui vit seul dans son village abandonné est venu le long du bord avec son canot. J'ai eu un peu de mal à le reconnaitre car il a bien grossi en 3 ans depuis qu'il s'est trouvé une épouse à ce qu'on m'a dit à Upernavik. Il était très occupé, est resté 5 minutes puis est reparti à sa chasse aux phoques d'un coup rageur de moteur hors-bord. Resolute est de nouveau bien fermée par la glace. Nous nous arrêterons rapidement à Nussuaq (Kraulshaven 74 07N 54 05W) pour jeter un oeil à la dernière carte des glaces avant de continuer à monter nord vers la baie de Melville. Nous agissons en fonction de la dérive du pack en dérive en mer de Baffin. Il y avait de la viande de narval hier au marché au poisson, mais nous avons été prévenus trop tard, dommage car c'est excellent. ------------------- Carte des glaces du 29 Juillet 2008

31 juillet

Mouillé à Nussuaq ce matin à 06h20, c'est un petit village isolé sur son ile, j'ai pu me servir de l'ordinateur de la mairie pour prendre les dernières cartes de glace. Sur place des roches, un semblant de quai, des carcasses de phoques nauséabondes, des vertebres et colonnes vertébrales entières de narval. Le pack de la baie de Baffin s'étend toujours très au nord et Resolute est toujours bien bloquée. Dans le détroit du prince régent un coup de vent de secteur Est a repoussé la glace sur la côte W du détroit. Nous continuons donc à remonter sans trop nous presser, le temps et le soleil travaillent pour nous.

 
NUSSUAQ
 
  Ty Hina et Baloum Gwen au mouillage  
 
 
 
 
Nous avons quitté Nussuaq à midi et faisons route sur Kullorssuaq (74 35N 57 12W), un village à 40 milles dans le nord. L'ile sur laquelle il se trouve a un sommet très caractéristique nommé le pouce du diable à cause de sa forme. On le trouve souvent en carte postale. Nous marchons bien depuis 1 heure sous grand voile et génois avec un vent d'est 12 nds. Dans notre Est nous longeons une succession d'iles, entre chacune d'elle, au loin, on apperçoit la calotte polaire, bien blanche et bien épaisse, chaque fond de baie est occupé par un glacier. Il y a de nombreux icebergs récents, non érodés, anguleux, pas encore arrondis par l'action de la mer et du soleil. Nous devrions arriver vers 21h00.
 
1er Août

Nous avons mouillé à Kullorsuaq à 21h50 hier soir. Ce matin, après avoir pris une douche dans la maison communale (tous les villages disposent d'une maison de ce type où l'on peut prendre des douches, laver et sécher son linge en machine contre quelques couronnes danoises monnaie locale), nous avons fait une petite marche dans l'ile pour nous dégourdir les jambes. Un habitant qui venait de tuer un narval voulait nous vendre sa corne (en fait il s'agit d'une dent hypertrophiée) qui était de belle taille. Aucun d'entre nous n'a fait l'affaire pour ne pas avoir de problème plus tard avec la douane. C'est en effet de l'ivoire dont le commerce est très règlementé.

  KULLORSUAQ
 
 
    Le pouce du diable
 
 

Avons appareillé à 13h10 pour Savissivik, petit village d'eskimos polaires en baie de Melville par 76° 02'N 60° 10'W. Nous y prendrons les dernières cartes de glace sur le web avant de faire route sur le détroit de Lancaster au Nunavut. Nous sommes en ce moment dans une véritable forêt d'icebergs où nous zigzagons commme un bateau fou. Maud vient de préparer un gateau de riz pour ce soir, de mon coté j'ai fait des peaux d'oranges confites avec les restes de notre dessert de ce midi, rien ne se perd...

carte des glaces 01/08/2008

2 Août
Posn à 12h00 75 30.3N 62 22.5W Vf 4nds. Nous avons un temps superbe mais pas de vent, nous marchons au moteur. L'anticyclone scotché sur l'Inlandsis est de 1038 hPa. Vivement l'W où nous trouverons des régimes plutôt dépréssionnaires.
La visibilité est exceptionnelle, nous voyons des iles à près de 50 milles. Sur notre droite à 30 milles elles sont couvertes de glace à 50%. Ce midi nous avons débuté par un pot de foie de morue made in bord puis petit salé aux lentilles et flan au chocolat pour finir. Maud qui avait sommeil après son quart de 8 à 12 a tout de même demandé à être réveillée pour le dessert, gourmande! Nous devrions être à Savissivik vers 1h ou 2h demain matin à moins que le vent ne se décide à nous aider d'ici là.
2 Août

 

 

Eh oui, nous sommes toujours le long de la côte groenlandaise ! Nous avons quitté Kullorsuaq le 01.08 à 13h00.

A défaut de l' éclipse prévue , nous avons eu un beau ciel gris, fort humide... Dommage !

Nous faisons nos quarts (4 heures) vers Savissivik. Nous sommes souvent au moteur à une vitesse de 4 noeuds. En effet, dès le moindre souffle de vent, nous sortons grand voile et/ou génois avec l'amère déception de voir le vent nous quitter... Cette "nuit", une bruine incessante nous a tenus au frais. Les guillemots à miroir égaient la monotonie du paysage. Que c'est drôle de les voir prendre leur envol en pédalant à toute vitesse avec leurs petites pattes sur la surface de l'eau... Vraiment, ce sont de meilleurs plongeurs ! Nous avons passé le 75ème parallèle, sous le soleil, enfin revenu. Je me suis lancée dans un gâteau de riz, fort apprécié de l'équipage.
Tout va pour le mieux,

Maud & Fred

3 Août
Nous avons mouillé ce matin à 00h35 à Savissivik (76 01.1N 65 06.9W). En arrivant nous sommes passés dans l'Est de l'ile Bushnan, zone encombrée de très nombreux icebergs, à tel point que l'on ne voyait plus l'horizon derrière nous, tout était bouché par la glace. Le village compte 60 habitants dont 10 chasseurs et beaucoup plus de chiens, son accès est bien abrité par deux digues rocheuses naturelles en bout d'une petite baie. Haut dessus deux montagnes qui doivent bien faire 6 à 700m d'altitude. Les flancs sont habités l'été par des mergules, ces petits oiseaux nichent en ce moment et font un véritable tintamare. Les inuits les attrapent au filet à papillon et les mettent entiers à faisander longtemps dans une peau de phoque cousue. L'odeur qui s'en dégage vous fait tout de suite comprendre qu'il est inutile d'ajouter des épices pour relever ce met de choix... Autour d'une vingtaine de petites maisons de bois les traineaux, les chiens et les kayaks, au mouillage près de la plage de cailloux 4 ou 5 canots à l'ancre. Ici on ne vit que de la chasse et de la pêche. On tue une vingtaine d'ours polaires par an dont plusieurs dans le village même, des baleines, narvals, phoques. Nous avons pu discuter avec deux habitants, donner des bonbons aux enfants et les prendre en photo. Malgré que nous soyions dimanche le responsable nous a ouvert le magasin pour nos achats et laissés utiliser son ordinateur pour prendre les cartes de glaces.
  SAVISSIVIK
 
  Belle barrière d'icebergs que nous avons du traverser
 
 
 
Après un bon repas du dimanche, paté apéro en entrée, morue salée au four avec pommes de terres, oignons, tomates pelées, paprika,huile d'olive et lait concentré en guise de crême fraiche. En dessert pêches au sirop avec des dattes. Nous avons appareillé à 16h00 pour Resolute ou Arctic bay, nous verrons cela en cours de route en fonction de la glace. Nous passerons très près du cap York pour le voir. Nous devrions y être dans moins de 4 heures. Nous sommes ici dans le véritable grand nord des explorateurs, les caps et les glaciers portent leurs illustres noms: Peary, Nordenskjold, svendrup etc
Suite